Play/Pause

Tous mes articles

Gérer la boulimie

Comment gérer la boulimie ? C’est une question auquel j’aimerais répondre avec précision. Je n’ai pas vraiment de conseil miracle mais je peux expliquer comment moi j’ai réussi à la surmonter à mon degré de trouble. J’ai vécu un début de boulimie au début de ma vie d’adulte. Je ne sais pas exactement quand ça a commencé, il semblerait que ce soit à l’adolescence vers 15 ans si j’en crois mon journal intime de cette époque, mais je n’en ai pas de souvenir réel du point de départ. Ce qui est sûr, c’est que le trouble s’est accentué au fil des années. Je passais des moments à me goinfrer jusqu’à en avoir des crampes au ventre si bien que la seule solution imaginable pour moi était de tout régurgiter. Ces crises boulimiques étaient assez rapides – par rapport à la quantité énorme d’aliments avalés – et pouvaient se produire le matin, l’après-midi et le soir. J’en avais eu la nuit, mais rarement : il s’agissait plutôt de nuit où les maux de ventre post crise de soirée étaient trop forts pour m’endormir ; je pouvais donc rechuter pendant ma nuit blanche.
En savoir plus...

ConfidencesPsycho/SciencesIntrospections

Ay bachata !

En ces températures hivernales, je repense au soleil brulant de l’été et de Paris, les dernière semaines d’août 2017 quand je me suis éprise de la Bachata. La bachata, cette danse latine sensuelle et chaleureuse ; propice aux rencontres et hôtesse de convivialité. Longtemps considérée comme une danse vulgaire dans son pays d’origine, la République Dominicaine, car bien trop populaire, elle est de nos jours appréciée dans le monde entier grâce aux artistes qui ont su la valoriser. J’ai passé mon été à participer aux cours et soirées bachata sur la place de la République (Paris) organisés par l’équipe Gros Câlin Debout. J’ai vécu des nuits magiques et rencontré des gens aimables. J’adore cette ambiance, les ambiances de soirées latines en générales. On pourrait se sentir hésitant, en redoutant l’aspect sensuelle de la danse, les intentions des partenaires mais une fois installé dans l’ambiance la magie opère.
En savoir plus...

Mes coups de coeur

Créer la passion

Un beau jour, je me suis posée et je me suis demandé ce que les gens pouvaient bien trouver d’intéressant chez moi. Je suis énormément dans l’introspection car je suis fascinée par les mécanismes comportementaux – les miens inclus. La Passion.
En savoir plus...

ConfidencesIntrospections

#1 Madinina [Martinique]

Cet été, je suis partie en vacances en Martinique. Le grand retour ! J’adore cette île et sa culture. J’aime ses fruits, les maracujas, les cerises, les goyaves, les bananes, ses mandarines pétillantes et ses légumes rudes et fondants, ses poissons et ses viandes, ses sauces passe-partout et ses soupes. J’aime ses artistes, les nouveaux qui te déchaînent, les habitués engagés, les anciens qui ancrent la culture,  les zouks fondants. J’aime sa convivialité, la politesse, la solidarité, la facilité d’aller vers les autres (bon, j’ai tout de même du mal avec la curiosité excessive #makrélage #entchoumoun) J’aime ses paysages envahissants et humides mais tellement porteurs, tellement apaisants, tellement saisissants.
En savoir plus...

VoyageAround the world

Unbreak Me de Lexy Ryan - Avis

Mon avis: Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah, j’ai adoré ce livre ! Je l’ai absolument dévoré. Pourtant, c’était mal parti. Je ne m’attendais pas à découvrir un livre érotique lorsque je me le suis procuré (le résumé n’en laisse aucun indice). Sachant que mes premiers et derniers livres érotiques lus étaient ceux de la saga 50 Nuances de Grey, – de mon point de vu, des livres très mal écrits malgré une histoire sympathique en elle-même – donc je m’attendais vraiment à subir ce nouveau roman. Au lieu de ça, j’ai découvert un auteur talentueux. Le rythme de l’intrigue est parfait, les scènes érotiques sont bien dosées et se fondent dans l’histoire comme de simples descriptions alimentant le récit au final. L’histoire en elle-même est impeccable, les personnages et leur caractère très réaliste. Mieux qu’une simple trilogie amoureuse, la touche de romance n’a été pour moi que la pincé de sel qui relève toute la saveur que fournie déjà l’intrigue autour du passé de Maggie. Le roman n’est donc pas corrompu par trop de sentimentalisme.
En savoir plus...

Mes coups de coeur

Battre ou se laisser abattre

Je me retrouve encore une fois dans cette phase. Je l’avais déjà compris depuis quelques temps. Cependant j’espérais encore, et quand ce sera fini, je pense que je recommencerai à espérer à vrai dire. La douleur ne part jamais. Elle a toujours été là, seules les raisons changent. J’ai compris que c’est pour la vie que je subirai la vanité de cette vie, son manque de sens. Son manque de sens et ce manque de personnes à qui en parler, de personnes qui comprendraient sans chercher à Diagnostiquer. Ces liens qui se font mais pourquoi faire au juste ? Ils sont tous éphémères. Ils m’insupportent ces liens éphémères. Et ces gens qui tiennent à ta vie plus que toi-même. Ces gens qui t’adorent un jour, mais ne t’aiment pas trop non plus. Ces petits moments que tu passes, mais qui ne restent que souvenir. Souvenirs qui se transforment et qui te mentent. Souvenirs qui disparaissent même.
En savoir plus...

ConfidencesIntrospections

La femme d’un homme d'A.S.A HARRISON – Avis

Mon avis: Ce livre m’a tenu en haleine jusqu’au bout, ou presque. La narration est à point si j’ose dire. Le suspens est présent mais pas trop prolongé, juste assez pour titiller la curiosité sans faire naître l’impatience. Ce roman m’a littéralement tourmentée. L’auteur a choisi une narration interne à la 3e personne et alterne d’un chapitre à l’autre le point de vue de Jodi, puis celui de Todd. Ce choix permet de se plonger plus profondément dans la psychologie des deux personnages. J’aime beaucoup le fait que ce style de narration avec alternance des points de vue se popularise de plus en plus, car je trouve qu’il permet de se projeter un peu plus dans l’histoire. Les ressenties sont doubles (ou triples si trois personnages) car l’empathie ne s’étend plus qu’à un personnage, et peut troubler le lecteur.     Ce livre m’a tenu en haleine jusqu’au bout, ou presque. La narration est à point si j’ose dire. Le suspens est présent mais pas trop prolongé, juste assez pour titiller la curiosité sans faire naître l’impatience. Ce roman m’a littéralement tourmentée.
En savoir plus...

Mes coups de coeur

#TAG 100 questions que personne ne pose

Aloha! Après avoir vu ce TAG amusant sur Youtube, je me suis dit qu'il serait sympa d'y répondre aussi pour proposer une autre forme de présentation. C'est parti !    Tu dors avec la porte de ta chambre ouverte ou fermée ?   Fermée, et si j’ai oublié de la fermer je me réveille en sursaut pour le faire #maniaque Emportes-tu les échantillons de shampoing et de gels douches des hôtels?   Of course, I do. Tu dors dans un lit bordé ou pas vraiment fait ?   Je plis et entasse le tout chaque matin en sortant du lit.  As-tu déjà volé un panneau dans la rue ?   Non. D’ailleurs, si quelqu’un l’ayant déjà fait passe par ici, j’aimerais bien en savoir la raison. Utilises-tu des post-it ?   
En savoir plus...

ConfidencesIntrospections

Peur de la trahison

Je suis trop parano pour me permettre ce risque de trahison. Plus je tiens à cette personne, plus je doute. Je sais qu’il n’est pas absurde de croire que mon affection est réciproque, mais je n’y arrive pas ; j’ai peur. J’ai peur de me tromper. J’ai peur d’être la plus conne. J’apprends à grandir, j’apprends à réagir, j’apprends à aimer les autres avec leurs maladresses.
En savoir plus...

ConfidencesIntrospections

Vivre à la folie

Bizarre dit-on ? Mais le mot n’est pas bizarre. Le mot est surprenante, intrigante, indescriptible, incernable, extraordinaire. Oui, une personne qui ne peut être classée dans une case peut paraître bizarre. Je suis féminine et masculine, folle et calme, mature et infantile, réfléchie et impulsive, joyeuse et déprimée, optimiste et réaliste, sociable et solitaire, coquette et négligée, autoritaire et réservée, studieuse et flémarde. Pour cela, je veux tout faire, je veux tout vivre parce que je suis tout, j’aime tout. J’ai cru devoir choisir mais je ne peux pas car maintenant je sais : choisir n’est pas moi, je sais juste m’adapter.
En savoir plus...

ConfidencesIntrospections

La plus grande déception de ma vie.

La plus grande déception de ma vie a eu lieu lorsque j’ai eu autour de 18/19 ans. C’était plutôt une désillusion. A l’heure qu’il est, je crois bien que je ne m’en suis pas encore remise. Quand on est jeune, on s’imagine que les adultes sont matures.
En savoir plus...

ConfidencesIntrospections

Budapest (HONGRIE)

Capitale Hongroise, Budapest est une ville riche tant culturellement qu’historiquement. Elle fait partie des 10 plus belles villes du monde. Budapest est née de l’association en 1873 des villes de Buda et Pest (et Óbuda) lors de la création du premier pont traversant le Danube : le pont de chaînes. Buda est la partie située à l’ouest du Danube. C’est la partie la plus conservée historiquement et présente de nombreuses collines et de verdure et infrastructures royales et aristocratiques. On y retrouve la Colline de Château, le célèbre Mont Gellert, ainsi que de nombreuses églises et villas du 19e siècle et qui étaient habitées par les nobles. Pest est à l’est du Danube. Pest est relativement plane et moderne On y retrouve de nombreux bars réputés dans toute l’Europe pour leur ambiance, es restaurants et les magasins de mode. Pest c’est aussi l'Opéra, le Musée National, le Palais des Arts, le Musée d'Ethnographie, le Musée des Beaux-Arts. Le Parlement installé sur la place Kossuth, est particulièrement agréable à admirer de nuit par ces somptueuses illumination.et aux alentours on peut observer plusieurs ministères. Buda et Pest sont ainsi lié par le pont de chaîne mais aussi par de nombreux ponts tels que le pont de la Liberté et le pont Elisabeth en hommage à la Reine Elisabeth (Impératrice Sissi) très aimé des hongrois.  
En savoir plus...

VoyageAround the world

Enchantée, moi de même.

Un jour, je me suis inscrite sur un forum parce que j’ai cru être dite "surdouée". Cela faisait un moment, des années, que je me sentais étrange. La vérité est que les autres m’ont toujours dit que j’étais bizarre, mystique, singulière, particulière, spéciale.
En savoir plus...

ConfidencesIntrospections