Play/Pause

Vivre à la folie

Confidences

Bizarre dit-on ? Mais le mot n’est pas bizarre. Le mot est surprenante, intrigante, indescriptible, incernable, extraordinaire. Oui, une personne qui ne peut être classée dans une case peut paraître bizarre. Je suis féminine et masculine, folle et calme, mature et infantile, réfléchie et impulsive, joyeuse et déprimée, optimiste et réaliste, sociable et solitaire, coquette et négligée, autoritaire et réservée, studieuse et flémarde. Pour cela, je veux tout faire, je veux tout vivre parce que je suis tout, j’aime tout. J’ai cru devoir choisir mais je ne peux pas car maintenant je sais : choisir n’est pas moi, je sais juste m’adapter.

Plus tôt cette année, j’ai lu un témoignage sur un forum qui décrivait la difficulté de choisir un métier lorsque l’on s’intéresse à beaucoup de chose et qu’on n’est donc spécialiste en rien du tout. Je me disais alors pourquoi remettre en question la société. On l’a toujours su, elle est adaptée à la Norme (= la majorité) parce que c’est plus simple ainsi.

Parfois, nos proches ont tendance à nous stopper dans nos élans. Ils sont anxieux et veulent souvent qu’on « garde les pieds sur terre », qu’on soit « plus conscient » que les choses sont « dures » qu’il faut être « hyper cadré ». Certes. Ce que je sais c’est que quand on veut on peut. Cela prendra le temps nécessaire, et bien sûr des sacrifices ne seront pas exclus, mais les rêves peuvent toujours être vécus, même à moindre échelle.

 

Quitte à être en vie, autant vivre à fond

Bises !

Modifié le 22 septembre 2017

arthur.j
jeu. 26 oct. 2017 22:56

Tout à fait d'accord !! On peut être comme ça un jour, et tout son contraire le lendemain, en fonction des humeurs. Et personne n'as le droit de nous caser. Si on à moins d'appréhensions que les autres, alors tentons et soyons fou !

Écrire un commentaire ...