Play/Pause

La plus grande déception de ma vie.

ConfidencesIntrospections

La plus grande déception de ma vie a eu lieu lorsque j’ai eu autour de 18/19 ans. C’était plutôt une désillusion. A l’heure qu’il est, je crois bien que je ne m’en suis pas encore remise.

Quand on est jeune, on s’imagine que les adultes sont matures. Je les voyais grand. Ils avaient toujours les bonnes réponses, ils paraissaient tellement sûrs d’eux. J’en rêvais déjà.

Puis le temps a passé, j’ai grandi. Et j’ai bien vu qu’aucun adulte ne l’était, adulte. Adulte c'est-à-dire, en langage d’enfant, mature.  D’ailleurs, on ne peut jamais dire d’une personne qu’elle est « mature, point ». Les gens sont matures dans telles situations, dans tel cas, mais jamais de façon générale. Il y a toujours un domaine dans lequel ça foire, dans lequel la gaminerie, et surtout l’égocentrisme, prend le dessus. En grandissant, j’ai rencontré des adultes – je veux dire personnellement ; des adultes qui ont fait le choix d’appartenir à mon entourage – et j’ai compris. Ils font semblant.

Ils font semblant d’être sûr d’eux, ils font semblant de comprendre. Ils font semblant de choisir. La vérité est que l’enfant rêve sa vie d’adulte, et l’adulte se donne les moyens de satisfaire son rêve d’enfant. Pour ne pas être trop déçu, et faire rêver à son tour.

Je ne sais pas quel genre d’adulte je veux être. J’avais bien trop de rêve quad j’étais une enfant, et même une ado. Je me suis donné comme but d’en réaliser le maximum. Aussi, je me suis donné comme objectif d’être une meilleure personne, d’être Ma perfection. Il y a ces traits de caractères qui me submergent, il y a ces manies qui me piègent, il y a ces idéaux auxquels je tiens. J’imagine que savoir m’adapter à tout cela, sans les renier, me fera devenir adulte. Je suppose que réaliser tous mes petits rêves, me permettra comprendre les choses. Et je pense que savoir être lucide dans mes folies me rendra mature. Alors, je pourrais  faire rêver une petite bouille à mon tour.

Jacques a dit certes, je lui pardonne.

Bises !

Modifié le 25 septembre 2017

Écrire un commentaire ...